Conseil des droits de l’homme de l’ONU : quatre pays africains élus

La Côte d’Ivoire, le Malawi, le Sénégal et le Gabon ont été élus pour occuper les quatre sièges vacants du Groupe des Etats d’Afrique.

Par Aly FALL

Les quatre sièges vacants du Groupe des Etats d’Afrique du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sont désormais occupés par la Côte d’Ivoire, le Malawi, le Sénégal et le Gabon. Ces pays ont été tous élus avec brio, malgré les réticences de certaines organisations des droits de l’homme, pour ce qui concerne l’élection de la Côte d’Ivoire, par exemple.

Preuve que la Côte d’Ivoire, contrairement à l’opinion véhiculée par l’opposition, est un exemple en matière de respect des droits de l’homme.

Pour le Groupe des États d’Asie-Pacifique, la Chine, l’Ouzbékistan, le Pakistan, l’Arabie Saoudite et le Népal ont gagné leur place.

La Russie et l’Ukraine ont été élues aux deux sièges vacants du Groupe des États d’Europe de l’Est. Les deux sièges du Groupe des États d’Europe de l’Ouest sont allés à la France et le Royaume-Uni.

Pour ceux du Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, Cuba, la Bolivie et le Mexique siègeront comme membre du Conseil des droits de l’homme…

Pub_Header