Mali : mort de l’otage suisse Béatrice Stockly

Enlevée en 2016 par des djihadistes, l’humanitaire suisse Béatrice Stockly a été tuée. L’annonce a été faite hier vendredi 9 octobre par les autorités suisses qui ont été informées par leurs homologues françaises. Ces dernières ont reçu l’information de l’ex-otage Sophie Pétronin.

Selon l’humanitaire française qui a recouvré la liberté en compagnie de l’homme politique malien Soumaïla Cissé et de deux citoyens italiens, la suissesse a été exécutée, il y a un mois par ses ravisseurs.

Les circonstances ne sont cependant pas clarifiées pour l’heure.

Installée à Tombouctou depuis plusieurs années, Béatrice Stockly en était à son deuxième rapt. En 2012, elle a été kidnappée par des islamistes.

La Suisse dit mettre tout en œuvre pour que son corps soit rapatrié.

  • 10
    Partages
Pub_Header