Affaire IAAF: le mercredi de tous les dangers pour Lamine Diack et Cie

Cette semaine sera décisive pour Lamine Diack. En effet, c’est ce mercredi 16 septembre que l’ancien président de l’athlétisme mondial et ses co-prévenus seront édifiés sur leur sort. Pour rappel, le procureur François-Xavier Dulin avait requis quatre ans de prison contre Lamine Diack, et cinq contre son fils Papa Massata.

Le parquet avait aussi réclamé contre chacun 500. 000 euros en guise d’amende et une interdiction d’exercer dans le sport.
L’Iaaf avait, par le biais de son avocat, Me Régis Bergonzi, demandé un total de 41,2 millions d’euros de dommages et intérêts aux six coprévenus (Lamine Diack, Habib Cissé, Gabriel Dollé, et les trois absents au procès à savoir Papa Massata Diack, Valentin Balakhnichev et Alexeï Melnikov).

Le ministère public avait aussi requis quatre ans de prison et la confiscation de 1,8 million d’euros contre l’ancien président de la fédération russe Valentin Balakhnitchev.

Habib Cissé, pour sa part, risque trois ans dont 18 mois de prison avec sursis.

Pub_Header